Investir dans un gîte en Provence : nos conseils

Investir dans un gîte en Provence : nos conseils

achat gite en provence

Par gîte s’entend un logement indépendant, appartement ou maison, comprenant toutes les commodités nécessaires à un séjour de plus ou moins longue durée (il se réserve à la semaine). La Provence, cette région coincée entre champs de lavande, mer et Italie séduit plus que jamais les touristes… Serait-ce le moment d’investir dans un gîte dans cette belle région ? Qu’en est-il de la concurrence ?

La Provence, une région touristique

La Provence a toujours inspiré artistes et auteurs : la douceur de vivre, l’accent du Midi, le soleil et les cigales sont propices à la détente. L’ambiance de cette région, inimitable, continue à attirer de nombreux touristes chaque année. Rien que les Bouches-du-Rhône accueillent tous les ans plus de neuf millions de touristes qui se répartissent surtout sur les mois d’été.

De mai à octobre, ils profitent de la douceur printanière, de la chaleur estivale ou de l’été indien mais délaissent globalement les mois les plus frais. Le gîte permet à ces vacanciers de jouir d’une indépendance appréciable. De votre côté, vous pourrez être rémunéré à la semaine, ce qui vous assure des séjours d’une certaine durée et donc un revenu minimal.

Inconvénients d’investir dans un gîte en Provence

Un certain nombre de prérequis et d’inconvénients accompagnent cependant l’ouverture d’un gîte.

  • Il faut tout d’abord que votre capital de départ soit suffisant. L’association des Gîtes de France estime à 58 400 euros la facture totale pour l’ouverture de votre petit coin de paradis (pour un logement de six personnes).
  • Investir dans un gîte suppose que vous l’entreteniez et que vous assuriez le ménage ou au moins que vous payiez une personne pour s’en charger. Ce projet vous demandera donc temps et argent, même après l’aménagement et la fin des travaux.
  • La concurrence, surtout dans une région aussi touristique que la Provence, est élevée. Ainsi, dites vous que le gîte ne sera pas rentable immédiatement.
Lire également :  Les tendances de l'immobilier au Lavandou

Avantages d’un investissement dans un gîte en Provence

L’idée d’investir dans un gîte reste séduisante, et certaines astuces existent pour amoindrir les inconvénients (financiers notamment).

  • Des aides financières sont disponibles. En général, elles montent à 30% de votre investissement (hors taxe) dans le gros œuvre. Attention, la décoration sera quant à elle entièrement à votre charge.
  • Si vous choisissez d’en faire un revenu complémentaire, sachez que vous pourrez compter sur environ seize semaines d’occupation par an. Le manque à gagner hivernal sera moins lourd à porter si vous exercez une autre activité, moins saisonnière, par ailleurs.
  • Grâce à un gîte, vous valoriserez votre patrimoine immobilier : la plus-value sera forcément intéressante sur le long-terme, à condition que vous puissiez achever les travaux et peaufiner les derniers détails sans vous endetter pour des années.
  • Pour se démarquer dans un marché presque saturé, il peut être intéressant d’investir dans un concept innovant. Il est possible de créer un gîte lié au tourisme équitable, type de vacances qui a la côte en ce moment. Vous pouvez aussi proposer des activités complémentaires, cohérentes avec le logement et son environnement proche (randonnée, nuit à la belle étoile, cueillette, kayak…)

Investir dans un gîte en Provence est le rêve de beaucoup de sudistes amoureux de leur région. Un certain nombre passe à l’acte, ce qui rend le marché très concurrentiel et compliqué d’entrée pour les nouveaux arrivants. Avec un concept innovant, des aides financières et le bouche-à-oreille, l’alchimie peu prendre malgré tout. A vous de bien faire vos comptes au préalable…

Lire également :  Où acheter un bien immobilier à Nice ?
Découvrir
Articles similaires