Porté par la présence de la Métropole bordelaise, le département de la Gironde représente un moteur dans le domaine de l’immobilier, au cœur de la Région Nouvelle-Aquitaine. Bordeaux a connu une envolée de ses prix immobiliers depuis 2016, et de nombreux particuliers cherchent désormais un logement en dehors de l’agglomération, pour se diriger vers d’autres communes, parfois assez éloignées. C’est le cas par exemple de Langon, au sud de la Gironde, qui peut tirer parti de ses moindres coûts immobiliers pour séduire de nouveaux arrivants.

Langon, une ville en périphérie de Bordeaux

Le principal atout de Langon réside dans sa situation géographique, à mi-chemin entre Bordeaux et Agen. En bordure de l’immense forêt des Landes, cette commune connaît un accroissement régulier de sa démographie depuis l’Après-Guerre, et s’établit aujourd’hui à plus de 7000 habitants.

Elle se situe toujours dans l’aire d’attraction bordelaise, et se trouve ainsi classée dans la catégorie des communes urbaines de l’INSEE, malgré la présence d’une intense activité agricole.

Langon est traversée par l’autoroute A62, qui permet d’accéder rapidement à Bordeaux, tout en constituant une voie d’accès privilégiée à Toulouse, via Agen. De même, une ligne de TER passant directement à Langon, place celle-ci sur la ligne allant de Bordeaux à Sète, ce qui laisse des opportunités pour des voyages touristiques de l’Atlantique à la Méditerranée.

Les prix immobiliers à Langon

La commune de Langon est intéressante pour les éventuels investisseurs car le mètre carré n’y coûte que 1800 euros. Cette valeur est presque moitié moins grande que la moyenne de la Gironde.

Lire également :  Les tendances de l'immobilier au Lavandou

Un appartement à Langon se négocie à 1750 euros/m² environ, tandis qu’une maison s’avère un peu plus onéreuse, de 1800 à 2000 euros/m² le plus souvent. Le centre-ville est légèrement plus abordable que la partie “extérieure”, où les prix approchent les 2000 euros/m².

Néanmoins, la situation assez avantageuse de Langon a provoqué une hausse spectaculaire de +42% des prix immobiliers en seulement 5 ans. La tendance s’est ralentie, avec +5,7% en deux ans, mais demeure continue (+1% en trois mois), résistant ainsi à la crise liée au coronavirus et aux mesures sanitaires.

Malgré cette progression, Langon reste plus accessible financièrement que d’autres communes environnantes, à l’exemple Fargues ou Mazères, au sud.

L’investissement locatif : le bon plan immobilier à Langon

Avec 87% de résidences principales, la commune de Langon est sans conteste favorable aux personnes désirant habiter en campagne et travailler en ville, à Bordeaux tout particulièrement. Néanmoins, malgré des prix immobiliers très raisonnables, on constate que près des deux tiers des habitants sont locataires.

Une location à Langon ne coûte que 10 euros le mètre carré, ce qui permet de disposer d’une surface intéressante pour des frais limités. Dans ce contexte, acheter pour louer semble être une excellente option, car vous n’aurez pas de difficulté à trouver preneur. Si tel est votre choix, investir dans un appartement semble s’imposer.

Parallèlement, les confinements de 2020-2021 ont renforcé le désir d’espace de très nombreux français ; Langon offre ici aussi des perspectives très positives. En effet, les statistiques du logement démontrent que près de 50% des biens comptent 4 pièces et plus ; il s’agit avant tout de maisons anciennes, ce qui peut venir limiter vos frais d’investissement.

Lire également :  Comment se porte le marché immobilier de La Grande-Motte en 2021 ?

Quel que soit votre projet, achat, location ou gestion locative, il vous est fortement conseillé de recourir aux services d’une agence immobilière à Langon. L’assistance d’une équipe professionnelle vous permet de gagner du temps, de repérer rapidement les biens qui vous correspondent, en plus d’augmenter considérablement vos chances de succès.