Vous rêvez de partager les joies de vacances à la montagne, en bord de mer, à la campagne avec vos proches ? Acheter une résidence secondaire à plusieurs vous a donc sans doute traversé l’esprit. L’économie collaborative touche aussi le secteur de l’immobilier, c’est pourquoi investir dans ce type de biens en famille ou entre amis tente de plus en plus de français chaque année. Vous aussi, vous souhaitez franchir le pas ? Découvrez les différentes options qui s’offrent à vous et concrétisez votre ce rêve !

Achat groupé d’une résidence : l’option de la société civile individuelle  ?

Que vous désiriez vous évader le temps d’un week-end, vous construire des souvenirs en commun, partager les frais d’un investissement immobilier, profiter de moments privilégiés en famille ou entre amis, nombreuses sont les raisons d’acheter une maison secondaire. Encore faut-il savoir comment s’y prendre.

Créer une SCI avec sa famille ou ses amis

La première option est de l’acquérir par le biais d’une société civile individuelle (SCI), une personne morale spécialement crée pour l’achat d’une propriété. Cette personne morale deviendra le propriétaire du bien. Cette acquisition est bien sûr permise grâce à l’apport financier des associés.

Lire également :  Louer une dépendance de sa maison : comment faire ?

Leurs parts sociales seront proportionnelles à leur apport. Dans le cas où l’un des associés souhaite sortir de la société ou que l’un d’entre eux décède, les autres ou une tierce personne peuvent lui racheter ses parts, selon les modalités stipulées dans les statuts de la SCI. Sachez que les banques vous accorderont plus facilement un crédit si vous vous présentez en tant que société.

Rédiger les statuts de la société civile individuelle

Il vous sera également plus aisé de revendre vos parts sociales à vos associés ou à quelqu’un souhaitant rejoindre la SCI. En revanche, il vous faudra enregistrer votre société et faire appel à un notaire ou à un avocat spécialisé pour la rédaction des statuts, ce qui entraînera des frais supplémentaires.

Ouvrir un compte bancaire pour la société

La SCI nécessite également la création d’un compte bancaire dédié. En cas de problèmes financiers, les membres de la SCI sont des associés solidaires. Enfin, ceux-ci ont pour obligation de se réunir chaque année lors d‘une assemblée générale.

Acheter une maison secondaire à plusieurs : le choix de l’indivision

Pour l’achat d’une résidence, vous pourrez aussi opter pour l’indivision. Ce mode d’acquisition permet aux différents acquéreurs de devenir propriétaires d’une fraction d’un même bien immobilier.

Que choisir entre division égale et inégale ? Quelle est la différence ?

On distingue :

  • Une division égale. Tous les acheteurs possèdent les mêmes pouvoirs sur le bien.
  • Une division inégale. Chaque acquéreur a un pouvoir proportionnel à son apport financier.

Les propriétaires aussi appelés indivisaires jouissent de leur propriété de façon indivise sur le bien. Ils se partagent toutes les dépenses relatives au bien telles que l’entretien, les impôts, les charges et le remboursement des crédits immobiliers, en fonction ou non de son apport.

Les avantages et inconvénients à acheter une maison avec sa famille en indivision

Cette méthode d’acquisition est plus simple et surtout plus abordable que la précédente car elle n’occasionne pas de frais d’enregistrement, de notaire ni de dépenses liées à l’ouverture d’un compte séparé.

Acquérir un lieu de villégiature en indivision a aussi ses inconvénients. Toutes les décisions (travaux, location) doivent être prises à la majorité des 2/3 ou à l’unanimité pour les décisions plus importantes comme la vente.

En cas de mauvaise entente entre les propriétaires cela peut entraîner des complications. Lorsque l’un des indivisaires décédé, ce ne sont pas les coïndivisaires qui hériteront de ses parts, mais ses héritiers. Pour un peu que ces derniers n’aient aucun lien ou soit en conflit avec les héritiers de l’indivisaire décédé, cela pourrait entraîner des conflits au sein du groupe.

Quels frais prévoir pour l’achat d’une résidence secondaire à plusieurs ?

Chacune des deux options mentionnées suppose une répartition des dépenses liées à la résidence. Posséder un patrimoine immobilier et l’entretenir a bien évidemment un coût. Voici les frais auxquels vous serez confrontés :

  • Les frais de notaire ou d’avocat et l’enregistrement pour la SCI
  • Les frais d’agence immobilière qui vous aidera à trouver la perle rare.
  • Les impôts tels que la taxe foncière, la taxe d’habitation et la taxe d’enlèvement des ordures ménagères.
  • L’entretien du jardin : achat de matériel de jardinage, salaire d’un jardinier pour la taille des arbres et l’entretien de la pelouse quand vous n’occupez pas la maison.
  • L’entretien de la maison : ménage intérieur, toiture, plomberie, peinture extérieure, volets, portails…
  • Les charges de la maison : électricité, eau, chauffage, Internet, télévision, téléphone…
  • Les frais liés à une éventuelle piscine ou à un court de tennis/salle de sport…
  • L’assurance habitation
  • La sécurité : alarme et système de télésurveillance.
    Lire également :  Qu'est-ce que le droit au logement opposable ?
    Catégories : Bon à savoir