La plupart du temps, une entreprise doit louer son local professionnel dans la mesure où elle ne dispose pas des capitaux nécessaires pour en faire l’acquisition. Dans cette optique, elle doit signer un contrat de bail avec le propriétaire des lieux. Mais est-ce qu’il faut opter pour une location vide ou meublée ?

Quel type de bail signer en tant que professionnel ?

En tant que locataire d’un immeuble de bureaux ou d’un local professionnel, vous devez savoir qu’il est obligatoire de signer un contrat de bail. À ce sujet, il est important de savoir si c’est le bail professionnel ou le bail commercial qui répond le plus à votre profil. En effet, bien que similaires, ces deux types de baux présentent des différences.

Bail commercial ou bail professionnel ?

D’un côté, le bail commercial concerne les activités commerciales, artisanales ou industrielles. Alors que le bail professionnel est destiné aux activités non commerciales et des travaux immobiliers.

La différence se situe également au niveau de la durée minimum obligatoire de location. En effet, celle-ci et de 9 ans pour un bail commercial d’après le Code du Commerce. Alors que le bail professionnel implique une location d’une durée minimale de six ans.

Le renouvellement du contrat de location pour un professionnel

Enfin, vous pouvez bénéficier d’un droit au renouvellement de votre contrat de location dans le cas d’un bail commercial. Alors que dans le cadre d’un bail professionnel, le bailleur peut parfaitement mettre terme au bail lorsque ce dernier arrive à son terme, sans qu’il soit obligé de fournir une justification ni de donner une contrepartie financière. Son obligation se résume à en informer son locataire par le biais d’un préavis de six mois.

Lire également :  L’étude de sol est-elle obligatoire pour vendre une parcelle ?

Si vous optez pour un bail professionnel, vous avez le choix entre louer un local professionnel meublé ou vide.

Caractéristiques de la location meublée dans le cadre d’un bail professionnel

La location meublée convient parfaitement aux entreprises qui viennent de commencer leur activité ou les autoentrepreneurs qui travaillent seuls. En effet, ils peuvent obtenir immédiatement des bureaux tout équipés et qui sont adaptés à leur activité. De plus, ils n’ont pas besoin d’investir dans des équipements de bureaux, ce qui leur permet de réaliser des économies conséquentes en cette période où ils sont encore à la recherche de clients.

Généralement, le bailleur met aussi à votre disposition des bureaux, des chaises, un téléphone, voire une photocopieuse et une connexion Internet. Par ailleurs, vous bénéficiez aussi d’une fiscalité avantageuse si vous louez meublé dans le cadre d’un bail professionnel.

Ainsi, en tant que locataire, vous pouvez récupérer la TVA que vous avez payé si vous en êtes redevable. Cela ne concerne toutefois pas les professionnels du secteur médical qui sont exonérés de la TVA.

Enfin, louer meublé s’avère rentable si le bailleur opte pour les charges forfaitaires. Car ces charges sont fixée au moment de signer le contrat de bail professionnel et ne peuvent plus être modifiées en cours de route. Ce qui apporte une certaine sécurité financière pour le locataire.

Caractéristiques de la location vide pour un bail professionnel

En ce qui concerne la location vide d’un local professionnel ou de bureaux, elle convient plutôt pour des activités bien spécifiques. C’est-à-dire que ces entreprises disposent déjà d’équipements propres à leur domaine. Dans ce cas, la meilleure solution est de louer un local vide.

Lire également :  Location : un propriétaire peut-il demander des relevés de comptes ?

Par ailleurs, cette solution vous permet de meubler vos bureaux à vos goûts, et même de les personnaliser pour séduire la clientèle. Mais cela présente un problème au moment où la durée du bail 3-6-9 arrive à expiration !

En effet, vous devez trouver un espace avec une surface au moins identique à celle du local professionnel que vous envisager de quitter. De ce fait, il y a moins de vacance dans la location vide.

Catégories : Bon à savoir