De plus en plus de personnes décident de changer radicalement de vie et investissent dans un camping-car pour y vivre à l’année ! Il est vrai que c’est une forme de vie qui semble particulièrement attirante.

Vivre dans un camping-car permet de se sentir toute l’année en vacances et d’échapper à la routine du quotidien. Pour certains, c’est aussi un moyen de faire des économies : plus besoin de payer de loyer ! Pour ceux qui aiment voyager, c’est également une aubaine. Cela permet de voyager plus facilement et à moindre-coûts même à l’étranger !

Vivre à l’année dans un camping-car n’est pas une décision à prendre à la légère. Vous vous en doutez, le camping-car n’est pas un logement comme les autres ! Une des questions que vous devez vous poser est de savoir si le camping-car est un véritable bien immobilier ? Nous vous expliquons tout ce qu’il y a à savoir à ce sujet !

Qu’est-ce qu’un bien immobilier ?

Un bien immobilier ou bien immeuble est un bien qui ne peut être déplacé. Ce terme peut donc concerner un terrain nu, un bâtiment ou une partie d’un bâtiment qui servent d’habitations, de bureaux ou encore de local industriel.

Un bien immobilier peut être acheté par le biais d’un particulier ou d’une agence immobilière. Les biens immobiliers relèvent de la juridiction du droit immobilier. Les textes juridiques concernent des domaines comme l’achat et la revente, la location, la construction d’un bien, les troubles du voisinage etc.

Lire également :  Entretien du chauffe-eau : à la charge du locataire ou propriétaire ?

Le camping-car, tout comme la caravane ou le mobil-home n’est donc pas considéré comme un bien immobilier. En effet, ils peuvent être déplacés et sont donc considérés comme des biens meubles. Par opposition aux biens immobiliers, le bien meuble n’est pas solidaire au sol, il peut donc être transporté d’un lieu à un autre sans être détruit ni transformé.

Les biens meubles ne relèvent donc pas de la même juridiction que les biens immobiliers.

Quelles sont les démarches à réaliser pour vivre à l’année dans un camping car ?

Puisque le camping-car n’est pas considéré comme un bien immobilier aux yeux de la loi, il ne peut donc pas être considéré comme votre lieu de résidence principale. Pour vivre dans votre camping-car à l’année, il vous faudra donc fournir une autre adresse notamment pour continuer à recevoir du courrier.

Avoir un lieu de domiciliation fiscale est également indispensable pour continuer à remplir certaines obligations et faire valoir ces droits civiques. Cela vous permettra notamment de continuer à bénéficier du droit de vote et d’avoir une protection sociale. Pour être domicilié fiscalement, plusieurs solutions s’offrent à vous.

La solution la plus simple consiste à demander à l’un de vos proches, un membre de votre famille, un parent ou un ami de vous domicilier fiscalement. Vous continuerez à recevoir votre courrier à l’adresse donnée.

Vous pouvez également vous inscrire sur un service de boîte postale. Ces structures ont pour objectif de réceptionner votre courrier et de vous notifier par mail dès que vous recevez un courrier important. Cela vous permettra également de continuer à recevoir des colis. C’est bien entendu un service payant. En moyenne, être inscrit à un service de boîte postale coûte entre 7 et 10 euros par mois.

Lire également :  Comment acheter un bien immobilier vendu aux enchères ?

Enfin, vous pouvez également vous inscrire dans un organisme spécialisé comme la CCAS (Centres Communaux d’Action Sociale) de votre région. Cet organisme vous permet de bénéficier d’une boîte aux lettres officielle qui sera gérée par la CCAS.

Catégories : Bon à savoir