Mandataire immobilier : quel est son rôle ?

Mandataire immobilier : quel est son rôle ?

qu est ce qu un mandataire immobilier

Depuis quelques années, nous pouvons constater l’étonnant essor des réseaux de mandataires immobiliers. Se rapprochant du métier d’agent immobilier, être mandataire immobilier est une vraie alternative pour les passionnés d’immobilier leur permettant ainsi de devenir indépendants malgré le défaut de carte professionnelle.

Définition du mandataire immobilier

Le mandataire immobilier détient le statut de micro entrepreneur. De ce fait, il ne peut donc pas aspirer à celui de salarié.

Pour pouvoir pratiquer, il doit être inscrit auprès du Registre Spécial des Agents Commerciaux. De plus, le mandataire ne dispose pas de la carte de transaction des agents immobiliers (carte T). Afin d’exercer, il peut adhérer à un réseau d’agences en vue d’utiliser la carte de l’agence immobilière associée.

Le numéro de cette carte, déclarée à la CCI (Chambre des Commerces et de l’Industrie), doit paraitre sur tous les supports et documents provenant de cette agence.

Le mandataire immobilier, également appelé agent commercial en immobilier, est donc un commercial représentant une enseigne ou une marque. Son habilitation d’activité est désignée par une attestation de négociateur immobilier. Celle-ci est, elle aussi, fournie par la CCI.

En outre, contrairement à un agent immobilier, le mandataire ne possède pas de vitrine. Ses biens dénichés sont affichés sur un site internet. Il n’a alors pas de frais de liés à un quelconque local professionnel. Ainsi, ses coûts d’exploitation relatifs à son activité professionnelle s’amoindrissent.

Le rôle du mandataire immobilier

Le mandataire immobilier ne réalise jamais de transactions pour son compte personnel, et contrairement à l’agent immobilier, il n’a pas la nécessité de posséder de diplôme spécifique. En revanche, il peut, et doit profiter de formations pour mener à bien ses missions.

Lire également :  Tendances et prix de l'immobilier à La Crau

Son rôle est :

  • De mettre en relation le vendeur et l’acheteur.
  • De rechercher des biens à vendre ou à louer.
  • D’assister ses clients dans la prospection d’un bien ou les aider pour la vente de leur résidence.

Au-delà de tout cela, le rôle du mandataire c’est aussi :

  • Offrir une prestation qui peut impliquer conseils et accompagnement.
  • Mener ses clients jusqu’au bout de leur transaction immobilière.

Les démarches administratives ou commerciales peuvent également lui être confiées.

De plus, le mandataire immobilier :

  • Est habilité à intervenir dans les requêtes d’estimation et participe aux négociations des tarifs.
  • Accomplit régulièrement les prospections en tout genre.

Par contre, il n’a, en principe, pas le droit de rédiger un compromis de vente. Cette tâche étant réservée au détenteur de la carte de transaction.

Rémunération du mandataire immobilier

Lorsque le mandataire exerce son activité, il le fait en tant que travailleur indépendant au sein d’un réseau. Il ne perçoit alors aucun salaire à proprement parlé. Ses revenus évoluent donc d’après les transactions immobilières qu’il réalise.

Suivant le taux honoraire qu’il aura établi en accord avec son réseau, le mandataire immobilier touchera sur chacune de ses ventes un pourcentage de ces dits honoraires. En général, dans les réseaux de mandataires ce pourcentage oscille entre 60 et 90 %.

Chaque mandataire pourra dès lors se fixer des objectifs à atteindre. Ceux-ci découleront de son souhait en ce qui concerne son chiffre d’affaires. C’est là le privilège d’avoir le statut d’indépendant ! Être son propre patron c’est être payé à la hauteur de ses désirs et de ses participations.

Lire également :  Location : mon propriétaire peut-il rentrer chez moi ?

Donc, pour faire simple, contrairement à un agent immobilier salarié, l’agent commercial en immobilier, ne touche pas de salaire. Il est indépendant et reçoit toutefois une commission pour rémunération.

Découvrir
Articles similaires