L’achat d’une maison représente généralement l’investissement de toute une vie. Vous vous endettez sur plusieurs décennies, vous allez devoir rembourser un peu chaque mois, devoir faire des travaux et payer des taxes. Alors que vous vous imaginez finir votre vie dans cette maison entouré de tous vos enfants, le rêve peut vite se transformer en cauchemar. Voici toutes les causes qui peuvent vous faire éprouver des regrets une fois que vous avez installé vos valises.

Quelles sont les causes qui font regretter l’achat d’une maison ?

Quand on prend la décision d’acheter une maison, on s’imagine que tout est parfait. Or, il peut arriver d’éprouver des regrets. Voici les causes possibles.

Regretter son achat à cause de ses voisins

Les problèmes de voisinage sont un réel fléau. Un simple conflit peut prendre des proportions extrêmes et littéralement vous gâcher la vie. Lorsque l’on achète une maison, il est impossible de savoir à l’avance comment sont les voisins. Il se peut que l’ancien propriétaire ait voulu cacher le mauvais caractère des voisins et les conflits qui peuvent subsister ou qu’il n’avait tout simplement aucun problème avec eux. Une fois installé, vous vous indésirable. Le voisin ne cherche pas à cacher le fait qu’il ne vous aime pas et qu’il ne compte pas vous faciliter la vie.

Entre les nuisances sonores, les conflits pour une place de parking ou tout simplement un arbre qui n’a pas été coupé de votre côté, il y a de quoi en perdre la tête. Heureusement pour nous, la majorité des voisins sont discrets. Les choses peuvent aussi s’arranger avec une bonne discussion entre adultes, mais, c’est vrai que sur le moment, cela peut vous empoisonner la vie.

Des vices cachés dans sa maison

Lorsque vous avez effectué vos visites, la maison vous semblait parfait. Vous étiez persuadé que l’ancien propriétaire ne vous a rien caché et pourtant, une fois arrivé, vous découvrez tout un tas de détails qui sont à refaire. Cela peut passer par des trous dans les murs qui avaient été cachés, une plomberie qui n’est pas au norme ou encore le manque d’isolation. Bien qu’aujourd’hui, la loi oblige d’effectuer une dizaine de diagnostics, nous ne pouvons jamais être à l’abri d’un éventuel problème.

Un environnement inadéquat

Lors des visites, vous aviez peut-être fait abstraction de l’environnement ou vous êtes tout simplement venu au bon moment. Or, une fois sur place, vous vous rendez compte que l’environnement est inadéquat avec votre mode de vie. Effectivement, si vous travaillez tôt le matin, il peut être désagréable de vivre dans une rue animée ou à côté d’un bar.

Les nuisances sonores venues de l’extérieur peuvent devenir un réel enfer surtout si vous n’êtes pas habitué aux bruits. Avant d’acheter, n’oubliez pas de faire un tour du quartier, de vous renseigner sur les différents commerces, sur les routes et sur la population qui y vit.

Etre propriétaire : un coût trop élevé ?

Certes, en devenant propriétaire, vous pensez que vous n’allez avoir que des bénéfices. Vous n’allez plus être locataire et vous ne verserez plus de loyer « dans le vide ». Vous payez pour votre propre bien désormais. Mais il ne faut pas oublier que l’achat d’une maison coûte cher. Déjà, vous allez devoir financer les travaux vous-même.

Ensuite, vous allez devoir rembourser votre prêt sur plusieurs années. Votre situation financière peut changer et vous pouvez vous retrouver endetter jusqu’au cou. Enfin, les propriétaires doivent payer une taxe foncière tous les ans, la taxe d’habitation, la redevance télé, l’intervention de professionnels, etc. L’addition de toutes ces sommes peut rapidement créer des problèmes financiers et provoquer des regrets. Parfois, être locataire peut être plus avantageux, car les frais des travaux sont majoritairement couverts par votre bailleur et vous n’avez pas de taxe foncière à régler.

Catégories : Bon à savoir