Avec sa démographie stable, autour des 11 000 habitants, et son patrimoine traditionnel d’une très grande richesse, Solliès-Pont ressemble fortement aux autres communes du département du Var. Pourtant, la ville se distingue sur de nombreux aspects et offre en réalité de belles opportunités d’investissement immobilier. Découvrons-les ensemble.

Une ville jeune et attractive

Solliès-Pont est le chef-lieu d’un canton qui compte environ 40 000 habitants. Alors que les villes du Var sont traditionnellement et essentiellement composées de retraités, on dénombre à Solliès-Pont seulement 20% de seniors dans sa population. Une particularité qui permet d’attirer dans la ville des jeunes actifs (les moins de 40 ans sont près de 60%), de nombreuses activités économiques et d’offrir une belle attractivité globale.

On retrouve parmi les activités économiques des vignobles, une production de figues de très haute qualité et réputée, une petite industrie de télécommunications et de nombreux artisans et commerçants locaux. Il est à signaler que la ville dispose en outre de l’office du tourisme de la Vallée du Gapeau, de nombreux restaurants et de chambres d’hôte. Cela est principalement dû au fait que la ville est très appréciée des touristes.

Idéalement située à seulement 12 kilomètres au nord de Toulon, elle offre un cadre Provençal typique à seulement quelques kilomètres de la Méditerranée.

Un marché immobilier en pleine expansion

A la croisée entre vie campagnarde et ville offrant toutes les commodités d’infrastructures, il est naturel de constater une explosion des demandes de logements à Solliès-Pont. Cela concerne notamment les résidences secondaires, mais pas seulement. Les primo-accédants, issus de la région ou travaillant à Toulon mais souhaitant un cadre de vie plus champêtre sont particulièrement nombreux. L’attractivité globale de la ville s’accompagne d’une hausse des demandes de logement. De même, l’attractivité touristique entraîne des investissements dans des locations de courte durée.

Lire également :  Immobilier à Aigues-Mortes : pour conjuguer histoire et dynamisme

Le prix au mètre carré reste pour le moment tout à fait raisonnable compte tenu des conditions économiques et géographiques de la commune. Il faut compter un prix moyen au m² de 2600€ pour un appartement. Ce prix monte en moyenne à 3500€ pour une maison. On peut aisément envisager d’effectuer un investissement immobilier de long terme dans cette commune, d’autant que si la demande de logement augmente, l’offre reste réduite. Le prix de l’immobilier devrait donc continuer à grimper ces prochaines années.

Des quartiers plus ou moins attractifs

Le marché immobilier à Solliès est très disparate et connaît une forte variation de prix et de demande en fonction des quartiers et du type de logement. Ainsi, les secteurs de la chapelle Sainte-Christine et ceux de la plaine sont très recherchés. Notez également que le quartier des Lingoustes et de Vallaury, dans la commune limitrophe de Solliès-Toucas sont aussi très prisées.

De même, les maisons de plain-pied disposant de 3 pièces minimum et offrant un grand jardin sont les demeures les plus demandées. Ces logements offrent un bon compromis : ils seront toujours très recherchés et conviennent à la fois pour des locations de vacances comme pour une résidence principale.

Enfin, il est à noter que plus de la moitié de la commune est composée de vergers (pour la production de figues) et de forêts. L’occupation des sols est donc relativement faible et le potentiel foncier plutôt élevé. S’il n’est pas à exclure que de nouvelles constructions soient créées, l’augmentation de l’offre de logements devrait rester contenue, compte tenu de l’importance de la nature dans le charme et l’attractivité de la ville.

Lire également :  Les plus beaux villages à visiter en Provence pour les vacances